Jakarta

Ah ba quand meme, 1 post sur Jakarta, ou je passe a peine 90% de mon temps…

Jkt est une ville tres basse.  Une ville sans systeme centralise ni obligatoire de ramassage des ordures, qui compte 20 millions d’habitants.

Ils font ce qu’ils peuvent pour l’infrastructure, mais ils ont pas les Mines, alors forcement, ya des bugs une route ou il manque un chouille de goudron De toutes facons les transports en commun polluent encore plus que les autres…. Les bus sont au moins radioactifs.

une equipe de supporters de foot Et puis, vu qu’on tient a 30 dans un 4×4, pourquoi on utiliserait des bus ?

 La bouffe cuisinee et parfumee a qqs centimetres de pots d’echappements desdits bus est allechantele meilleur cuistot de poisson de Jakarta La warung classique. Mais bizarrement, on trouve qd meme des choses incongrues en pleine ville, comme par exemple des arbresa qqs metres de la station de bus la plus bondee de Jkt

Sinon, ya aussi des terroristes qui font du kartingFlorian au Karting

des gens qui sortent dans les bars closing party au Cicea, bar gay de Jkt 

et des magasins de fringues tu m'etonnes qu'elles sont pas cheres les fringuesfinalement Zara c’est bien aussi.

Publicités

mai 16, 2006. la vie normale en indo. 7 commentaires.

La bouffe

Les 4 piliers de la nourriture indonesienne sont : le riz frit, le riz blanc, les nouilles (a base de riz) frites et le tempe (soja frit).

le sempiternel nasi gorengle nasi goreng / le nasi putihla feuille de bananier, l'element indispensable de votre deco 2006-2007

ah oui, et aussi au gouter.

 une petite faim a 11h? ya du riz frit OU du riz blanc.

Et oui, ca c'est de la balle, ici TOUT EST FRIT. Le poulet, of course, les crevettes as well, les bananes, si, si, le poisson, facile, le riz, bizarre, la pasteque, meme pas mal….

donc pourquoi pas les pates des nouilles ! (au riz)mie goreng, des nouilles frites.

la methodologieC'est la-dedans que ca se passe. L'unique instrument de la cuisine indonesienne, c'est la big poele. (et le plus souvent la cabane qui va avec).

Le soja, aussi, ca peut se frire : tempe et tofu frit. le sempiternel tempe

 Le concept du plat unique. Pourquoi se faire chier a laver plein de vaisselle qd on peut tout melanger dans le meme plat, et s'economiser de l'energie ? et oui, un seul plat aux repas. Meme un GROS plat, qd meme, c'est pas pareil. une chtite entree ou un chti dessert ? non madame, ca existe, mais jamais dans le meme endroit. Ya des cabanes a nourriture (warung, traduction approximative : restaurant) et des cahuttes a snack. C'est pas pareil.

Il y a aussi des fruits:

Rambutan, par grappes, ca ressemble a un petit herisson rouge ou a un oursin mouca ressemble a un litchie, a l'interieur, mais c'est bien meilleur. Il y a toujours une colonie de fourmis qui squatte entre les fruits.

Ca c'est une marquisa, le truc qu'il a dans la main.n'ayez pas peur 

                                        LES MANGEURS

il y en a des moins belles Les mangeurs mangent a toute heure du jour ou de la nuit, du sucre pendant le sale, et de l'epice melange au sucre, sans discrimination aucune. C'est le pays du snack, le repas n'existe pas. D'ailleurs au resto, si 10 personnes commandent en meme temps, elles seront servies chacune a 5 ou 10 minutes d'ecart, etale sur plus d'une heure. Chacun sa vie.

Et ca ?? c'est quoi ?? et ben rate, ca c'est chinois 

mai 15, 2006. la vie normale en indo. Laisser un commentaire.

la sieste

Deuxieme sport national (apres la negociation des prix).

je laisse mes tongues a l'entree ma chambre...

Les indos sont CONTRE la nuit de 8 heures. C'est un concept DEPASSE.

Le sommeil, c'est par petites tranches, tout au long de la journee ou de la nuit, indifferemment.

Dormir dans un lit, ca aussi c'est totalement archaique.

On peut dormir au resto, sagement assis sur sa chaise, entre 2 plats, ou bien en boite, affale contre une baffle qui balance 12000 decibels, ou bien dans son pti Bajaj (post a venir, promis) entre deux clients…

Cette mode est suivie aussi par les gardes de securite, vigiles et autres intellectuels qu'on voit plus souvent a dormir sur un banc au milieu du parking qu'a surveiller les voleurs de mobilettes.

le gardien de parking en pleine action D'ailleurs, ma mob, c'est la deuxieme a partir de la droite, et mon casque c'est le gris. Quand un casque de moto est pose sur le retroviseur, personne ne le vole. Idem pour les gants et l'anorak (qui ne sert pas a proteger du froid mais de la pollution).

mai 5, 2006. la vie normale en indo. Laisser un commentaire.